Axe 4 – Cinéma

L’Axe 4 – Cinéma  est dirigé par Valérie Vignaux (PR – Laslar – Caen).

L’axe 4 a pour objectif de rassembler et produire des outils afin de penser les relations de la critique à l’histoire du cinéma ; question qui demeure inédite dans le champ des études cinématographiques. Ainsi, on s’attachera, en vue du portail numérique « Controverses », à rassembler les textes qui envisagent cette relation, soit parce qu’ils ont été rédigés par des critiques-historiens (Léon Moussinac, Georges Sadoul, Barthélémy Amengual, etc.), soit parce qu’ils interrogent dans l’actualité des faits, les représentations de l’histoire elle-même (films des lendemains de la Seconde Guerre, la guerre d’Algérie, etc.) ou parce qu’ils posent la question du rôle social possiblement incarné par le cinéma dans l’histoire (le cinéma et la paix lors de la Guerre froide, par exemple). Rôle historique du cinéma qui s’est justement construit à partir de films ou de débats ayant fait controverses. Ce travail qui donnera lieu à la publication d’une anthologie de textes, pourra être mené en collaboration avec les étudiants de Master 1 & 2, inscrits dans les cours de méthodologie de recherche ou dans le séminaire Cinéma et Histoire, dispensés par Valérie Vignaux. Penser les relations de la critique à l’histoire, c’est aussi penser l’histoire de la critique elle-même. Ainsi, on souhaite recueillir les témoignages de critiques ayant exercé au cours des années 1970 à 1990, afin d’évoquer les mutations auxquels ils ont été confrontés : généralisation de la télévision, essoufflement de la presse et développement du numérique. Une journée d’étude sera consacrée à la critique en ligne, depuis les années 2000, qui jouxtera une interrogation analogue portée par l’axe 2 : Littérature. Puis, en vue d’une publication de référence, on souhaite organiser un colloque international intitulé Critiques du cinéma.